• L'Alaska

    Je vais maintenant aborder une partie assez difficile de mon Tour du monde, la traversée de l'Alaska jusqu'à  Bethel via Anchorage, puis la traversée du détroit de Bering pour rallier la Russie après avoir survolé Hooper Bay puis Gambell avant de rejoindre Provideniya Bay. Ensuite j'aurai encore une longue route qui me mènera à Ugolny-Anadyr, une plus longue route encore pour rejoindre Sokol-Magadan et encore une autre pour finalement aboutir à Yelizovo-Petropavlovsk-Kamchatskiy. Durant ces longs trajets, je survolerai principalement des zones sauvage, inhospitalières et pour la plupart inhabitées et je crains ne pas avoir trop de photos pour illustrer cette partie de mon périple.. En tout cas je ferai de mon mieux pour animer cette partie de voyage pour les visiteurs qui me font l'amitié de me suivre. 

    Vancouver - Prince Rupert

    Mardi 25 Septembre 2012

    L'Alaska

    Décollage de Vancouver prévu à 6h15 HL, j'ai à couvrir 411 nm soit 760km, sachant que je vais donc survoler des contrées relativement inhospitalières et plutôt pauvres en balisage aérien, je vais calculer large au niveau de mon emport carburant je fait remplir mes reservoirs à 85%, une fois arrivé je verrai ce qui me reste et j'affinerai mes calculs pour les prochaines etapes. le vent est au 292°/11 kts et la tour m'accorde la clearance pour la 26L.

    L'Alaska Je mets les moteurs en route et commence mon roulage face au  soleil levant, l'avion s'engage sur la
    taxiway, je tourne sur ma gauche pour m'aligner en seuil de piste 26, dos au soleil. Derrière, un "Beech" fait son point fixe..
    L'Alaska

    Je décolle, puis vire à droite et je quitte Vancouver. Je monte ensuite à l'altitude de 8500fts. Les couleurs du petit matin sont magnifiques.

     L'Alaska L'Alaska L'Alaska

    Comme je le pressentais, le reste du vol est plutôt monotone, je conserve mon cap et effectuant de temps à autre quelques petites corrections, je n'ai pas beaucoup de balises à ma disposition mais ca suffit pour garder le cap.Je rèsgle le VOR de Port Hardy puis je vais le conserver le plus longtemps possible, ensuite je règle la balise directionnelle de Prince Rupert (218Khz) et je guette fébrilement mon aiguille. Lorsque celle-ci bascule vers l'avant je constate que je suis bien sur mon cap, c'est gagné je n'ai plus qu'à suivre jusqu'au bout.

     L'Alaska L'Alaska L'Alaska 
     L'Alaska L'Alaska  L'Alaska 

    L'arrivée sur Prince Rupert est plus difficile que ce à quoi je m'attendais, le temps est très bouché et ce, même à basse altitude, l'aérodrome est à 114 fts mais ma première approche est trop basse, je fais demi tour et me présente de nouveau, j'ai de la chance car je beneficie d'un trouée. J'ai calé mon ILS sur 109.7 mais il ne me sert qu'à me positionner en inverse car il est sur le seuil de la 13 et je me pose en 31 avec un vent au 288°10kts. J'ai mis 2h35 soit 17mn de plus que requis.

    L'Alaska L'Alaska L'Alaska

    Prince Rupert - Yakataga

    Lundi 1 Octobre 2012

    L'Alaska

    Lorsque je suis arrivé à Vancouver et que je me suis inquiété de la suite de mon tour du monde et, plus précisément de la préparation des etapes traversant les contrées desertiques de l'Alaska, je me suis fait une idée pas très juste de ce que je pensais y trouver, la terre y est effectivement aride et peu peuplé, mais pour autant les quelques contrées habitées le sont avec avec beuacoup de soin. Et, si le paysage est dénué de reliefs variés, le ciel lui est d'une grande richesse de couleur, surtout au lever et au coucher du soleil. Je vais faire ici une appartée à l'intention de mes visiteurs "Simmer". Pour preparer ma traversée de l'Alaska, j'ai installé quelques fichiers pour enrichir le paysage. Tous ces fichiers sont en freeware sur AvSim/telechargement.  alaska_jd, anchorage_alaska, Bethel-city-airport_upgrade et surtout les excellents  xala38 part1 et part2 assemblé par Raimondo Taburet qu'on ne présente plus ! A part Bethel, tous les autres archives sont composées de fichiers BGL à copier dans FSX/Addon Scenery/Scenery.
    Voilà c'est fait ! Mon vol entre Sir Rupert et Yakatoga a demarré à 6h30 le matin pour beneficier du lever du soleil et des couleurs que j'évoquais en début de récit. Ciel clair, température -5°, un petit vent de magnitude 49°/5kts, La tour m'autorise de decoller en seuil 13, après  une montée à 500 fts j'amorce un arge virage pour prendre mon cap au 290 et je fixe mon altitude entre 2500 et 4500 Fts en fonction des reliefs  ou du survol de l'océan. Certains d'entre vous ont trouvés que mes "articles" ressemblait un peu à une bande dessiné, cela m'a fait un plaisir inoui d'autant que je suis très amateur de ce genre de lecture je vais donc réfléchir à calquer chaque fois que possible ce style, et comme pour cette etape, il y a plus de choses à regarder qu'à expliquer je vous offre la planche qui suit.

    L'Alaska L'Alaska L'Alaska L'Alaska
     Décollage avec la lune comme témoin  C'est parti pour l'Alaska, le soleil se lève doucement Les reflets dans l'eau sont magnifiques   Beauté sauvage des reliefs
    L'Alaska L'Alaska L'Alaska L'Alaska
    On dirait le petit matin du monde au jour de la création   Vraiment superbe n'est ce pas?  Vue du cockpit ca n'est pas mal non plus Le soleil s'installe pour la journée 
    L'Alaska L'Alaska L'Alaska L'Alaska
     j'atteinds une ile aux reliefs arides Les sommets se mêlent aux nuages  Une trouée furtive dévoile une piste et un petit fjord   Derniers rochers avant l'océan qui me sépare de Yakataga 
    L'Alaska L'Alaska L'Alaska L'Alaska
     La traversée se termine, la cote se profile au loin.  L'aérodrome de Yakataga sous mes ailes, je descends.. dernier virage pour m'aligner, l'ocean brille ! Je vais atterrir sous un soleil voilé et ses reflets 
     L'Alaska  L'Alaska  L'Alaska  
     La piste n'est pas très large mais le DC3 s'en contente Me voilà posé  Détail de la manoeuvre d'approche   

    Yakataga - Anchorage

    Mardi 2 Octobre 2012

     L'Alaska

    Lundi , une fois posé, Je pouvais soit remettre un peu de kérosène dans les reservoir et repartir, soit avoir la journée devant moi pour profiter de l'escale. En effet la distance me séparant d'Anchorage n'etait pas trop longue, mais j'ai choisi de rester dans cette nature sauvage jusqu'au lendemain et mardi matin 7h30, après avoir passé la nuit dans la carlingue, j'ai couvert la dernière distance me séparant d'Anchorage. Voyage plutôt mouvementé par les changement brutaux des pressions atmosphèrique tout au long du vol, ce qui avait pour effet de generer beaucoup de turbulence et le DC3 y est assez sensible. une traversé de surfaces glacées mais pas mal de trafic aérien vers Anchorage pour me tenir compagnie. Il faut dire que la ville planté au bord de l'océan en plein désert de glace c'est assez surprenant d'autant que c'est egalement un haut lieu de tourisme (voir lien en orange). A l'arrivée de plus des vents tournant m'ont contraint deux fois à des changements de piste alors que le trafic généré par l'intelligence artificielle (toute relative) de FSX continuait de faire atterrir tout son petit monde n'importe comment ! Mais pour ce qui me concerne... on est puriste ou on ne l'est pas !   

    L'Alaska L'Alaska L'Alaska L'Alaska
     Je décolle de Yakataga , le soleil est déjà haut  C'est un matin encore un peu brumeux J'aborde les régions glacées   Et des lacs magnifiques
    L'Alaska L'Alaska L'Alaska L'Alaska
    La glace s'installe lentement en ce début de periode froide J'evolue entre glace et nuages  Une petite vue sur un moteur   Magnifique mais Brrrr !!
    L'Alaska L'Alaska L'Alaska L'Alaska
    Et voilà l'Aéroport International d'Anchorage !  On distingue bien l'imposante ville et ses aérodromes  Après un large tour je me présente en finale piste 32   Quelques petites corrections necessaires..
    L'Alaska L'Alaska L'Alaska L'Alaska
     Survol de la forêt en "courte" Dans quelques secondes les roues seront au sol  Un freinage energique sur un tarmac humide...pardon..  Plan  de la manoeuvre d'approche 

    Anchorage - Bethel

    Mardi 9 Octobre 2012

    L'Alaska
     
    Ma dernière escale en Alaska, ensuite ce sera destination la Russie !
     Les etapes se suivent, il est 7h45 en ce matin glacé sur le tarmac d'Anchorage. Je vais m'envoler pour Bethel et ca sera ma dernière étape en Alaska. Curieusement, la suivante me fera passer en Russie, "à l'Est" comme on dit alors chez nous alors qu'ici en Alaska, cet état américain qu'on appelait au 19ème siècle "l'Amérique Russe", la Russie est à l'Ouest.. Ce territoire, d'origine Russe donc, fut acheté par les Américains en 1867 pour sept millions de dollars, une broutille de nos jours quand on songe à l'exploitation envisagé dans cet etat pour les prochaines decennies. Bref Je m'envole à 8h00 locale par -10° sur la 24L cap au 250° altitude 10000fts pour prévoir les hauts reliefs à venir.Le temps est execrable, pas de visibilité, des vents tournants qui provoque des turbulences imprévisibles et le plus souvent de face. Je n'avance pas! et j'ai de la peine à maintenir mon cap.

     L'Alaska L'Alaska L'Alaska
    Aligné pour un décollage en seuil 24 On ne distingue déjà plus le sol Et la mer est grise
    L'Alaska  L'Alaska L'Alaska
     Derrière moi le soleil se lève Le sol et le ciel se mélange  Devant moi de la ouate
     L'Alaska L'Alaska L'Alaska
     Quelle palette de couleurs non? Je suis à 48.7nm de ma balise, cherchez..  Je la trouve géniale celle-ci ! 


    Enfin, à proximité de Lake Clarke, ma carte me signale une balise omnidirectionnelle VOR, je règle sa fréquence sur ma radio et l'aiguille semanifeste vers 80nm. A partir de ce moment, je vais m'y "accrocher" autant en amont qu'en aval de celle-ci. Ca peut paraitre exagéré dit ainsi mais dans ce desert glacé, une panne même bénigne peut s'avérer fatale, et on songe qu'un atterrissage de fortune dans ces conditions, sans repères, peut s'evanouir de toute trace d'existence pendant une eternité pour toute civilisation. Et pourtant, j'ai été vraiment surpris par l'importance des installations(voir le lien sur Bethel) implantés dans cet état. Donc je me suis laissé guider par cette balise jusqu'à un point qui m'a permis ensuite de capter la fréquence VOR de mon lieu de destination Béthel. J'y ai été contacté par un autre "simmer" avec qui je vole régulièrement et a qui j'ai proposé de me rejoindre sur ma route pour ensuite atterrir ensemble à Bethel  il etait alors 10h00 HL, temps passé sur ce vol environ 2 heures.

    L'Alaska L'Alaska L'Alaska
    Droit sur ma destination  La carte et le panneau de reseau  Mon collègue m'a contacté 
    L'Alaska L'Alaska L'Alaska
     Un beau lac, frisquet pour un bain.. Approche impeccable (un jaune, un rouge)  Tous les deux au parking 

     

    « Retour au CanadaLa Russie »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Avril 2015 à 03:35

    Bonsoir c'est vraiment joli de toute beauté et oui comme tu dis:   Tes photos on voient la création dans toute sa beauté  c'est superbe vraiment j'ai voyager virtuellement en regardant ce grand voyage que tu nous partage

    J'a bien aimer  merci beaucoup mon ami

     A très bientôt

    Amicalement.. Mélodies..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :